AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 We are never alone [Simon & Alec]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: We are never alone [Simon & Alec]   Mar 22 Mar - 20:14


❝ We are never alone ❞
- Simon & Alec -
On croit toujours que certaines relations sont si fortes qu'elles pourront résister à tout, mais ce n'est pas vrai. Tout concourt à tuer l'amour. Les chances sont minces et tiennent plus de l'exception que de la règle.
 En ce moment, tout et tout le monde énervait Alec. Personne ne semblait vouloir comprendre quoi que ce soit, hormis Lydia. Et l'aîné des Lightwood en avait assez de se répéter, comme s'il essayait de se justifier de quelque chose mal.Mais Alexander n'était plus un enfant et il savait parfaitement ce qu'il faisait. C'était assez ironique que Jace et Izzy se permettent de lui faire des réflexions au sujet de son mariage, alors que tous les deux n'ont jamais rien pris au sérieux. Il étouffait à l'Institut et semblait sur le point d'exploser à chaque minute qui passait. Alors après avoir discuté rapidement avec sa fiancée, il avait fini par s'éclipser afin d'aller faire un tour.

Les mains enfoncées dans les poches de sa veste noire, invisible aux yeux des Terrestres, Alec déambulé parmi eux. Profitant de l'air frais qui effleurait sa peau et semblait avoir un effet apaisant sur le nephilim. Cependant, il fut rapidement épuisé de la présence des Terrestres qui ne cessait de s'agiter dans tous les sens. Alors, il prit la direction du petit parc avoisinant, complètement désert à cette heure de la nuit.

Remerciant silencieusement l'ange Raziel d'être enfin seul, il profita du silence reposant pour marcher encore un peu avant de s'asseoir sur un banc. Le chasseur d'ombre laissa lourdement retomber sa tête en arrière en soupirant, avant de pratiquement s'affaler sur le banc afin de ne pas avoir mal à la nuque et perdit son regard dans l'océan des étoiles entourées par les abysses nocturnes.

Aussi étrange que cela puisse paraître, Alexander avait toujours apprécié regarder les étoiles. Il n'a jamais vraiment su, pourquoi, mais cela le calmait. C'était fascinant, infini. Cela semblait compliqué, comme un joyeux bordel et pourtant, chaque étoile avait sa place bien définie. Perdu dans ses pensées, il finit par entendre une brindille craquer pas très loin de lui, ce qui le fit se redresser aussi sec. Comme une réponse aux suspicions de son maître, l'arc d'Alec et ses flèches se matérialisèrent à leur place. Les yeux plissés, le chasseur sondé les ténèbres à la recherche d'une quelconque présence.




.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 000 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: We are never alone [Simon & Alec]   Ven 25 Mar - 13:57

Je ne pensais pas dire ça un jour. Mais petit-à-petit, je commençais à me faire à ma nouvelle condition de vampire. OK, ce n'était toujours pas la joie tous les soirs. J'avais encore du mal avec mes nouveaux réflexes et mes sens pour dévellopés. Cependant, grâce à Raphaël, à Lexie et à tout mon entourage en général, j'arrivais à me contrôler. Tout du moins, je pouvais maintenant sortir tranquillement, sans que mes crocs ne sortent à la moindre du goutte de sang que je pouvais sentir ou voir. Ce qui était très embêtant avant, je vous l'accorde. Peut-être que les Terrestre ne voyaient pas grand chose du monde qui les entouraient. Mais il valait mieux être prudent. Parfois on ne pouvait pas nier certaines évidence et j'étais bien placé pour le savoir. Après tout, j'étais un Terrestre qui avait été confronté la vraie facette de notre monde... avant de devenir un vampire.

En y repensant, je me disais que finir vampire, c'était un peu comme conclure le chapitre d'une grande série de bêtises. Parce que oui, j'étais devenu vampire à cause de mon incroyable capacité à m'attirer des ennuis dans le vouloir. Quoique, ce n'était pas vraiment sans le vouloir... C'était pour Clary que j'avais fait tout ça. Mais si j'avais connecté mes neurones au lieu de foncer dans le tas, peut-être que je serais encore un simple Terrestre aujourd'hui. Et de dénie de ma nouvelle nature, j'en était venu à me demander si ce n'était pas mieux ainsi. A présent j'étais un membre à part entière des créatures des ombres et je faisais vraiment parti du même monde que Clary et les autres.

En attendant, grâce à mes progrès en maîtrise de moi, j'avais pu rentrer chez moi. Ou tout du moins, j'avais pu retourner voir ma mère et ma soeur pour leur raconter que je squattais chez Clary en ce moment. Vu tout ce qui c'était passé chez elle, elle avait besoin de soutient de ce moment. Enfin, c'est ce que j'avais raconté à ma mère et elle n'avait pas eu trop de mal à me croire vu ma relation avec Clary. Mais ce n'était pas pour autant que ma mère ne s'était pas inquiété, et revoir ma famille m'avait fait le plus grand bien aussi. Cependant, le plsu dur restait encore à faire. Comment leur expliquer que j'étais incapable de voir la lumière du jour dorénavant hein ? Pour le moment, j'avais juste prétexté que je me sentais pas bien, mais quand en général, je profitais que tout le monde dorme pour m'échapper par la fenêtre de ma chambre.

C'est d'ailleurs ce que j'avais fait ce soir et je me retrouvais maintenant à errer dans New York sans but précis. J'aurais pu aller voir Raphaël à l'hotel Dumort ou Lexie... Ou encore essayer d'arranger les choses avec Clary. Mais je ne me sentais pas encore près à ça. Enfin, pas si elle était avec Jace. J'avais encore du mal à digérer leur relation. Pourtant je l'avais bien vu depuis le début qu'il y avait quelque chose entre eux. Mais que voulez-vous... Parfois on peut se convaincre que voir que ce qu'on veut bien. C'était la dure vérité. J'allais revoir Clary, je le savais. Elle étai tma meilleure amie et quoiqu'il arrive, je serais là pour elle. Mais pour le moment j'avais juste besoin d'un peu de temps.

Sans m'en rendre compte j'étais arrivé dans le Bronx. Ca faisait un moment que je ne craignais plsu de m'aventurer dans ce genre de quartier. Puis à une heure pareille, qui viendrait m'embêter hein ? Ce n'était pas comme si j'étais un pauvre petit terreste sans défense. D'ailleurs en parlant d'être sans défense... j'avais prévu de me poser sur un banc et... je sais pas... Attendre que le temps passe. Et apparemment je n'étais pas le seul. Alec Lightwood. Si je m'attendais à croiser celui-là à une heure pareille... Etonné, j'aurais pu passer mon chemin et faire comme si de rien n'était. Mais finalement j'étais trop curieux. Il devait sûrement avoir des nouvelles de Clary, lui... Puis qu'est-ce qu'un Shadowhunter pouvait bien faire aussi loin de l'institut, seul à une heure pareille hein ?

Sans hésiter plus longtemps, je vins m'asseoir sur le banc à côté du Nephilim. Je n'avais jamais été particulièrement proche d'Alec. Je le soupçonnais même de me détester, ou tout du moins de me trouver ridicule... Déjà à cause de ma réaction quand j'étais à proximité de sa soeur et aussi parce que je suivais Clary partout, alors que j'étais incapable de la protéger. J'étais inutile... Mais je ne pouvais juste pas abandonner ma meilleure amie ! OK, ça m'avait causé pas mal de problème et ça lui en avait causé pas mal à elle aussi... Cependant, on ne pouvait plus revenir en arrière. Levant la tête vers ciel j'admirais un instant la voie lactée avant de lâcher.

- Est-ce que ce serait mal poli si je commence cette conversation en te demandant des nouvelles de Clary ?

Je n'avais pas demander ça méchamment. Je n'avais rien contre Alec. Même si il m'avait jugé et regarder de haut plus d'une fois. Mais je ne lui en voulais pas. J'en voulais à personne pour ça. C'est vrai que je n'étais pas parfait, j'étais le premier à en avoir conscience. Je faisais des erreurs, je le savais. Et appremment, c'était ce qui faisait de moi un Terrestre pur et dur. De ce que j'avais pu voir les Nephilim avait un problème avec le concept de modestie et d'erreurs... Enfin surtout Jace... Après je ne connaissais pas assez Alec pour me permettre de le juger.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: We are never alone [Simon & Alec]   Mer 30 Mar - 14:14


❝ We are never alone ❞
- Simon & Alec -
On croit toujours que certaines relations sont si fortes qu'elles pourront résister à tout, mais ce n'est pas vrai. Tout concourt à tuer l'amour. Les chances sont minces et tiennent plus de l'exception que de la règle.
 La corde de son arc bandé, sa flèche armée, Alec sondait les ténèbres à la recherche de la personne capable de ce bruit. Finalement, ce fut simplement Simon Lewis, l'ancien terrestre et accessoirement meilleur ami de Clary, qui sorti de l'ombre. L'aîné des Lightwood laissa un soupire et son arc et ses flèches disparurent aussi simplement qu'elles étaient arrivées et le chasseur se détendit plus ou moins. Même si ce n'était qu'un jeune vampire, il restait une potentielle menace et puis il était toujours autant agaçant. Pour être honnête, Alec n'avait jamais vraiment prêté attention à Simon. À son avis, il faisait plus partie du décor qu'autre chose. Un bon garçon obéissant qui suivait Clary aux doigts et à l'œil. Et en fait, ils se ressemblaient peut-être plus qu'ils ne le pensaient. Alec avait été pareil fut un temps avec Jace, quand son monde ne tournait qu'autour de son parabatai. Avant que Magnus Bane ne rentre dans sa vie et l'éloigne de ses codes de conduite. Il finit simplement par contracter la mâchoire quelque seconde, avant de reprendre sa place sur le banc, le vampire à ses côtés.

-J'en sais rien, j'suis pas sa baby-sitter. Mais puisque tu n'es toujours pas au fond d'une tombe et qu'elle bave toujours devant Jace, j'imagine qu'elle va bien..

Ce n'était un secret pour personne que le jeune homme n'aimait pas particulièrement la rouquine et ce n'était pas nécessairement sur la route des réconciliations puisque à cause d'elle, les deux parabatai avaient fini par en venir aux mains. Mais encore une fois, c'était un point commun entre le Shadowhunter et l'ancien terrestre parce que lui-même détestait le meilleur ami d'Alec, parce qu'il avait attiré l'intérêt de Clary. Tout comme Alexander détestait la rouquine parce qu'elle avait toute l'attention de Jace. Ca et le fait qu'elle manque de les faire tuer bien plus souvent qu'à son tour. Frottant ses mains l'une contre l'autre, l'aîné des Lightwood fixa le sol en face de lui. Tant qu'à être ici, coincé avec Simon autant entamer la conversation, n'est-ce pas ? Lui au moins ne lui prendrait pas la tête sur son mariage.

-Qu'est-ce que tu fais ici ? Le Bronx ne fait pas parti du territoire de Raphaël.... Je croyais qu'il était censé te garder à l'œil.

.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 000 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: We are never alone [Simon & Alec]   Mer 6 Avr - 1:25

A croire que plus rien ne pouvait me surprendre. Même Alec Lightwood qui me menaçait avec son arc, c'était presque habituel. En même temps, j'étais uen créature obscure et il était un chasseur d'ombre, c'était une sorte de réflexe pour lui, c'était compréhensible. Puis tant qu'il ne tirait pas, ça m'allait bien. Quoique, maintenant, il faudrait sûrement plus d'une flèche pour me tuer. Ca risquait juste de faire mal. Je n'étais pas encore vampire depuis assez de temps pour avoir une autre notion de la douleur et des blessures en général. Il faut dire, les seules fois où je m'étais blessé, il ne s'agissait que de petits accidents, comme il arrivait à tout humain normal, rien de très grave. La preuve, j'étais toujours en vie ! Enfin euh... Non, j'étais mort... mais plutôt bien vivant pour un mort. Ca aussi j'avais encore du mal à m'y faire. C'était dur de revoir toutes ses expressions, vous ne pouvez pas savoir à quel point !

Je ne pu m'empêcher de grimacer en entendant la réponse d'Alec à propos de Clary. Je savais que ces deux là ne s'entendaient pas à merveille, mais il pourrait faire un effort tout de même. Après tout, si il y avait bien quelqu'un qui pouvait me comprendre sur cette terre, vis-à-vis de Clary, c'était lui. Non, Alec n'était pas le meilleur ami de cette jolie rouquine ! Mais il était le meilleur ami de Jace et... Il faudrait être aveugle pour ne pas avoir remarquer qu'Alec avait bien plus d'admiration pour son parabatai qu'il ne le disait. Enfin, ce n'était pas mal affaire, je ne jugeais pas... Vu que.. ben... j'étais quasiment dans la même situation sentimentalement parlant. Du coup, j'évitais tout de même de trop me la ramener sur ce sujet et me contentai de soupirer. Je n'avais plus besoin de respirer, c'est vrai, mais ce n'était pas le genre d'habitude que j'allais perdre, ça pour le coup. Si ma mère ou ma soeur remarquait que je ne respirais plus et tenait encore debout, elles finiraient vraiment par se poser des questions. Or, je n'avais pas besoin de ça pour le moment.

- J'espère pour toi que tu as raison...


C'était plus fort que moi. Quand il s'agissait de Clary et des Chasseurs d'Ombres j'étais toujours sur la défensive et la menace. Mais apparemment, c'était le seul truc qui marchait vraiment avec eux. Puis maintenant que je n'étais plus qu'un simple Terrestre, mes menaces pouvaient être prises plus au sérieux. Quoique, je ne doutais pas que je ne serais pas le premier vampire qu'Alec se ferait un plaisir de transpercer. Quoique... j'en savais assez peu sur le chasseur d'ombre en fait. A part qu'il n'aimait pas grand monde en dehors de sa famille et que Magnus Bane en pinçait sérieusement pour lui... Alec finit par me sortir de mes pensées en me demandant ce que je faisais ici. Je ne m'attendais pas vraiment à ce qu'il entame la conversation. J'affichai donc un air étonné et aussi un peu débile avant de me reprendre.

- Je suis pas enchaîné à Raphaël non plus. J'ai le droit de sortir un peu de temps à autre moi aussi. Puis, je me contrôle plutôt bien maintenant, donc il n'y a pas de problème à ce que je m'éloigne un peu. Si je reste trop longtemps enfermé je vais finir par exploser sinon.

Je n'avais pas forcément été dur dans mes paroles, je disais juste ce que je pensais. Et c'était vrai quoi ? J'avais bien le droit de faire ce que je voulais non ? J'étais encore un être pensant, j'avais bien le droit à ma liberté non ? OK, j'étais sous la responsabilité de Raphaël, mais je n'étais pas devenu son chien non plus. Et heureusement ! Je crois que je n'aurais jamais tenu. J'avais du mal à tenir en place. Enfin, si il n'y avait pas une télé ou un ordinateur devant moi... Dans ces cas là, c'était différent. Ben quoi ? Je suis peut-être un vampure, mais je suis toujours un ado ! J'ai bien le droit de profiter des technologies de notre siècle aussi !

- Je pourrais te retourner la question d'ailleurs. On est loin de l'Institut. Qu'est-ce que tu fais ici ?

Je n'avais pas vraiment du mal à faire la conversation avec les gens que je connaissais d'habitude. Mais avec Alec, c'était différent... Ce n'était pas comme si on se connaissait depuis toujours et qu'en plus on s'entendait bien. J'étais presque sûr qu'il m'en voulait toujours d'avoir trouvé le moyen de tomber sous le charme de sa soeur...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: We are never alone [Simon & Alec]   

Revenir en haut Aller en bas
 
We are never alone [Simon & Alec]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Simon Wolowitz
» Simon Gagné va se faire soigner à Buffalo
» Simon BOLIVAR
» Simon Gagne signe en Caroline

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shadowhunters :: Les archives :: Le RPG-
Sauter vers: