AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  El hambre agudiza el ingenio. + Annalyne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: El hambre agudiza el ingenio. + Annalyne   Sam 23 Avr - 20:28





 I'll Be There for You Annalyne & Raphael EL HAMBRE AGUDIZA EL INGENIO «  I don't need hugs, for god's sake !  Well, maybe one.. »

Cette nuit-là, Raphael allait sortir afin d'aller voir une de ses rares amies en dehors du clan. Bon, on pouvait déjà se douter que c'était Annalyne étant donné qu'il était déjà allé chez Magnus il y a peu. Oui, parce qu'il avait pas vraiment beaucoup d'amis qui n'étaient pas dans son clan et encore, eux, c'était différent. Ils étaient plutôt comme une famille pour lui mais bon, là n'était pas vraiment le sujet. Il regardait l'heure et se rendit compte qu'il était relativement tard et que du coup, il devait déjà faire bien nuit dehors. Il se dirigeait donc vers sa penderie d'un pas nonchalant, se changeant afin d'enfiler une de ses chemises avec un jeans et une de ses vestes hors de prix avant de quitter l'hôtel assez rapidement, sans avoir pris de sang étant donné qu'il arrivait à tenir quelques temps sans boire, c'était d'ailleurs une des choses qu'il avait apprise quand il vivait chez Magnus. Ensuie, il finit par se diriger vers la boîte nommée le Pandemonium, lui ayant demandé de le rejoindre là-bas. 

Le chemin jusqu'au Pandemonium ne fut pas vraiment long étant donné que Raphael avait utilisé sa vitesse de vampire afin d'arriver rapidement dans l'endroit, tout en faisant attention à ne pas s'être fait remarquer parce que disons que se faire remarquer par des tas de terrestres n'était pas réellement quelque chose qui lui plairait parce que ça ferait sûrement polémique. Ou bien, des tas de terrestres passeraient pour des fous, mais ça ce n'était pas réellement ses affaires. La plupart du temps, il s'en fichait totalement ce qui pouvait bien leur arriver mais parfois, étrangement, certaines vies avaient un peu plus de valeur que d'autre. Va savoir pourquoi. Il finit par pousser un soupir en entrant dans la boîte, voyant tout les gens autour de lui. Il n'avait pas l'habitude de traîner dans ce genre d'endroit s'il n'était pas forcé par une mission ou par Magnus qui organisait une de ses fêtes, et encore même là, parfois, il n'y allait pas tout simplement parce qu'il était un peu rabat-joie. Il n'était pas vraiment quelqu'un qui faisait toujours la fête ou qui buvait tout le temps ou tout simplement, qui s'amusait. Il était plutôt du genre à rester occupé grâce à du travail ou bien avec des novices qui ne savaient rien de rien sur le monde obscure. 

Enfin bref, il commençait à marcher assez lentement vers l'endroit où il avait vu la blondinette, faisant bien attention à ne pas toucher trop de gens et en leur lançant un regard mauvais afin de les dissuader de s'approcher de lui. Il n'avait pas réellement envie de rester avec une de ces personnes qui dansait contre un peu tout le monde, ou se frottait plutôt, parce que comme presque toutes les personnes qu'il connaissait, ces dernières l'exaspéraient et pas qu'un peu. Il finit par tout de même arriver au niveau d'Anna, plissant le nez en remarquant qu'avec ses talons, elle faisait sa taille. C'était des choses comme ça qui lui faisait se rappeler qu'il était vraiment petit pour un vampire mais c'était ça le problème quand on se faisait transformer à 15 ans. Il finit par pousser un soupir, croisant ses bras sur son torse.

« Buenos días. »

© 2981 12289 0 543 mots


Dernière édition par Raphael Santiago le Jeu 5 Mai - 2:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: El hambre agudiza el ingenio. + Annalyne   Dim 24 Avr - 20:21

Dans la vie, fait confiance à ceux qui peuvent voir ces trois choses: ta peine derrière ton sourire, ton amour malgré ta colère et la raison de ton silence. - Raphael & Annalyne

El hambre agudiza el ingenio
Ce soir, soirée spaghettis! Non, c’était une blague bien sûr. Moi, ne pas sortir un samedi soir? Jamais ! Mais sortir toute seule, ce n’était pas très drôle. Le problème, c’était que Bell travaillait, et Simon n’était pas vraiment d’humeur à s’amuser, surtout qu’il ne savait pas encore totalement contrôler ses pulsions sanguinaires. Mieux valait ne pas prendre de risques. Je serais bien sortie avec Magnus mais… C’était mon mentor, je trouvais ça assez bizarre en fait. Même si je savais qu’il adorait s’amuser tout comme moi, je n’aurais pas pus m’empêcher d’avoir un peu de retenue en sa présence. C’était donc tout naturellement que j’avais convenue un rendez vous avec Raphael, troisième vampire que je connaissait et que j’appréciais. Nous nous étions connus grâce à Magnus, qui avait été en quelques sortes son mentor à lui aussi, même si ce n’était pas pour le même problème, si je pouvais dire ça comme ça. Contrôler sa soif de sang, ça devait être tout aussi difficile que de réussir à utiliser ses pouvoirs, après tout.

J’avais attendue que la nuit tombe pour me lever du canapé et commencer à me préparer, me dirigeant tout d’abord vers mon armoire afin de décider de la tenue que j’allais bien pouvoir porter. Je décidais de faire dans le simple, enfilant un pantalon en cuir et un petit haut noir, typique des choses que les gens portaient quand ils se rendaient au Pandémonium. J’entourais ensuite mes yeux d’un maquillage noir charbonneux avant d’enfiler une paire de talons et de sortir du loft après avoir souhaitée une bonne soirée à Magnus. Marchant tranquillement jusqu’au Pandémonium, je m’absorbais un peu de l’agitation encore présente dans les rues de la ville qui ne dort jamais. Je me rappelais encore mes premiers jours dans cette ville, totalement différente de ce que j’avais pus vivre en Islande, ce pays si calme et paisible. J’avais eus assez de mal à m’habituer à toute cette agitation, toute cette vie autour de moi, mais maintenant, je ne pensais pas pouvoir m’en passer. Pour un week end, ou une petite semaine de vacances, je de dirais pas non, mais pour plusieurs mois, ça risquait d’être assez compliqué. J’aimais sentir cette foule autour de moi, entendre les rires des inconnus, voir tous ces visages en l’espace de quelques secondes. C’était le genre de choses qui arrivaient à me détendre.

Arrivant à destination, j’entrais dans la boite et me mêlais à la foule en agitation, me glissant entre les gens qui dansaient, ou s’embrassaient même selon les endroits. Arrivée à peu près au milieu de la piste, je m’arrêtais, laissant mon corps bouger sur la musique forte de l’endroit et pénétrant chaque parcelle de ma peau. J’avais toujours adorée la musique, depuis toute petite, ce n’était pas pour rien que j’étais entrée à Julliard. Et je dois bien avouer que ça me manquait un peu, laisser mes doigts glisser sur le clavier d’un piano, pincer les cordes d’une guitare, ou encore laisser ma voix exprimer mes sentiments du moment en une chanson. Il faudrait que je trouve le temps de m’y replonger les prochains jours, même si c’était juste pour cinq minutes un peu tous les jours. Ayant fermée les yeux, je remarquais la présence de Raphael seulement en entendant sa voix. Je m’arrêtais de danser et rouvris les yeux, lui lançant au sourire avant de m’approcher de lui pour l’embrasser sur la joue. « Raphael ! Je suis contente de te voir ! » Toujours très élégant dans l’un de ses fameux costumes, le vampire attirait les regards des autres vers nous, autant les femmes que les hommes, d’ailleurs. Ce qui n’était pas étonnant au final, il avait beau ne pas être très grand, il dégageait quelque chose. De la puissance, de la grandeur, et de l’autorité.

©Pando

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: El hambre agudiza el ingenio. + Annalyne   Mer 27 Avr - 15:01





 I'll Be There for You Annalyne & Raphael EL HAMBRE AGUDIZA EL INGENIO «  I don't need hugs, for god's sake !  Well, maybe one.. »

Raphael avait observé la jeune femme danser pendant quelques temps, se demandant comment elle faisait pour se laisser aller comme ça, sans avoir besoin de boire des litres d'alcool. Peut-être que c'était uniquement parce qu'elle était jeune et insouciante ? Ou quelque chose dans ce genre là ? Ou peut-être bien qu'elle était déjà totalement torchée. Une fois qu'elle ouvrait les yeux afin de s'approcher, il esquissait un léger sourire en sentant son baiser sur sa joue. Oui, bon, finalement, elle n'avait pas l'air plus torchée que ça. Il la regardait pendant quelques secondes, hésitant à faire la même action qu'elle, c'est-à-dire embrasser sa joue mais décida tout de même qu'il ne le ferait pas parce que ce n'était pas le genre de choses qu'il était habitué à faire. Pas du tout même. Il n'était habitué à aucune forme d'affection en public. Enfin bon, en privé non plus pour être honnête. 

« Moi aussi Anna ! »

Avait-il dit avec un sourire, dévoilant légèrement ses crocs, mais pas comme il le faisait d'habitude. Il ne le faisait pas pour se montrer agressif ou menaçant, c'était tout simplement parce qu'il en avait envie parce que c'était une des choses qu'il préférait dans le fait d'être un vampire parce que soyons honnêtes, les crocs sont vraiment quelque chose d'attirant ou en tout cas, de plutôt beau. Non ? En tout cas, c'était quelque chose que lui, appréciait beaucoup. C'était une des qualité qu'il cherchait chez un amant même si ça ne le dérangeait pas tellement que ça si la personne n'avait pas de crocs.  

Il finissait par regarder autour de lui en haussant un sourcil, sentant le regards de quelques personnes sur eux, se demandant qui attiraient leurs regards. Il se doutait bien que c'était un peu des d'eux parce que beaucoup de personne ici devait trouver la blondinette à leur goût parce qu'elle était réellement belle et en plus de cela, avait une certaine grâce, une certaine élégance malgré son visage encore un tantinet juvénile. Bon, c'est vrai que cela plaisait à certaines personne, le fait que la jeunesse se reflète sur le visage d'une personne.

« Tu t'es déjà cherché à boire ou non ? Et si non, tu veux qu'on aille en chercher ? »

Demandait-il, parlant assez fort afin que la blondinette l'entende par dessus la musique sans poser son regard sur la jeune, trop occupé à observer les autres personnes entrain de danser contre un peu tout le monde, essayant de voir s'il connaissait quelqu'un. S'il connaissait quelqu'un, il n'irait sûrement pas aller le voir, voulant passer sa soirée avec la jeune sorcière. Il voulait surtout savoir combien de personnes il allait devoir éviter et fuir. Une fois qu'il avait observé un peu tout le monde et pas reconnu grand monde, il se retournait vers Anna, attendant la réponse de la jeune femme, espérant qu'elle lui dise qu'elle voulait boire quelque chose parce que lui, il avait réellement envie d'aller prendre une boisson. Mais, étrangement, il n'avait pas réellement envie d'y aller tout seul. Peut-être qu'il n'avait pas envie de la laisser ici toute seule alors qu'il y avait pleins de créatures obscures ou de démons qui rôdaient dans les parages. Oui, bon, il savait qu'elle savait se défendre mais il préférait tout de même ne pas prendre de risques inutiles.
© 2981 12289 0


Dernière édition par Raphael Santiago le Jeu 5 Mai - 11:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: El hambre agudiza el ingenio. + Annalyne   Sam 30 Avr - 22:05

Dans la vie, fait confiance à ceux qui peuvent voir ces trois choses: ta peine derrière ton sourire, ton amour malgré ta colère et la raison de ton silence. - Raphael & Annalyne

El hambre agudiza el ingenio
A peine arrivée au Pandémonium, je m’étais déjà mêlée à la foule, laissant mon corps bouger au rythme de la musique, comme je le faisais souvent. Enfin, du moins à l’époque. Maintenant que je vivais chez Magnus, c’était un peu différent, surtout que je n’avais pas accès à un piano comme avant. J’aurais bien récupérée ma guitare, mais elle était complètement foutue par les petits… Disons, méchants garçons qui avaient explosés l’appartement de mes parents pour être polie. La musique m’avait toujours aidée à me détendre, et c’était une des rares choses qui n’avaient pas changés. J’en oubliais presque tout ce qu’il se passait dans ma vie en ce moment, écoutant juste les notes saccadées du morceau, et effaçant tout le reste. Je finis quand même par ouvrir les yeux et remarquée que Raphael était arrivé. Arrêtant mes mouvements de hanches, je m’approchais de lui avec un petit sourire et vient embrasser sa joue pour le saluer, étant tout de même pas mal contente de le voir. Une petite sortie entre amis, ça faisait toujours du bien.

Je haussais les sourcils en le voyant dévoiler ses crocs, comme ça, en plein milieu de cette foule sans aucune crainte. Bon, je savais que les Créatures Obscures étaient des habituées du Pandémonium mais quand même, il y avait aussi des Terrestres autour de nous. Et puis je dois bien avouer que je n’étais pas encore vraiment habituée à voir ce genre de chose. J’avais déjà du mal à m’habituer à ma magie alors le reste… Mais bon, ça allait venir petit à petit. Et puis Raphael ne le savait peut être pas, mais il n’était pas le seul vampire que je fréquentais depuis quelques temps, et je ne parlais pas seulement de Simon. A croire que j’aimais les mecs aux dents pointues et au teint pâle. Enfin bon, Bellamy était quand même plutôt beau gosse aussi, ça devait pas mal aider. Sans même avoir besoin de regarder autour de moi, je sentais déjà les regards des autres personnes se poser sur nous, me demandant ce qu’ils pouvaient bien penser même si en réalité je m’en foutais complètement. C’était plus de la curiosité qu’autre chose. Et puis, il faut bien avouer que nous étions tous les deux en beauté ce soir, alors c’était un peu normal que quelques regards glissent dans nos dos. Sans vouloir nous hisser sur un piédestal, bien sûr.

Je reportais mon attention sur Raphael, entendant sa voix essayer tant bien que mal de dominer la musique ambiante. J’étais bien contente qu’il me propose quelque chose à boire, je n’avais pas encore eus le temps de partir me chercher un verre et j’en avais bien besoin. Habituellement, je me prenais toujours deux trois verres à la maison avant de partir, mais bon, je vivais chez Magnus, et je n’avais pas vraiment envie de taper dans ses réserves d’alcool. « Je serais pas contre une tequila ! » Je buvais tellement de cette boisson en soirée que je devrais me prendre un abonnement exprès. C’était d’ailleurs le seul alcool que je prenais, les autres trucs, c’était pas tellement pour moi. Et puis la tequila montait assez vite à la tête, c’était peut être aussi ça que j’aimais dans cette boisson. Six shots, et j’étais bonne pour une gueule de bois le lendemain. Prenant la main de Raph dans la mienne, je l’entraînais jusqu’au bar avant de le relâcher et de m’asseoir sur l’un des tabourets vides, faisant signe au serveur pour qu’il vienne s’occuper de nous. Posant un coude sur la table, je m’étais pencher un peu vers le vampire pour qu’il puisse m’entendre mieux par-dessus la musique, oubliant complètement que ce n’était pas vraiment quelque chose de nécessaire. ]b] « Alors, qu’est ce que tu racontes depuis le temps ? »[/b] Et bien oui, il fallait bien que je vienne aux nouvelles tout de même !

©Pando

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: El hambre agudiza el ingenio. + Annalyne   Jeu 5 Mai - 20:07





 I'll Be There for You Annalyne & Raphael EL HAMBRE AGUDIZA EL INGENIO «  I don't need hugs, for god's sake !  Well, maybe one.. »

Il la regardait hausser un sourcil, haussant lui-même un sourcil, se demandant ce qui pouvait bien la pousser à avoir ce genre de réaction. Peut-être que c'était uniquement à cause du fait qu'il se promenait en laissant voir ses crocs. Mais bon, ce n'était pas réellement quelque chose qui pourrait le pousser à avoir des ennuis étant donné que la plupart des Terrestres, sauf une fois qu'on leur permettait de voir le monde obscure, leur laissant la possibilité de voir les choses étranges, comme Jace avait fait avec Simon. Autrement, la plupart du temps, quand ils voyaient ce genre de choses, leur esprit le change en quelque chose de normal ou fait comme s'ils n'avaient rien vus. Et dans le pire des cas, ils pourraient tout bonnement penser que Raphael était une de ses mordus de Twilight qui se promenait dans la rue avec de faux crocs.

« Tu es perturbée de me voir avec les crocs dehors ? T'en fais pas, ça ne nous attirera aucuns problèmes, enfin normalement. Bien évidemment, s'il y a une horde de loups-garous sauvages ou bien quelqu'un comme Camille ici, je ne t'assure pas une totale sécurité. Enfin, quoique.. Ils ne te feront rien à toi. »

Dit-il avant de hausser vaguement les épaules, se demandant après avoir mentionné le nom de la vampire si elle la connaissait ou non. Bon, de toute façon, ce n'était pas une grande perte qu'elle ne la connaisse ou non mais connaissant Magnus, ça ne l'étonnerait pas qu'il n'en ai jamais parlé parce que ce nom était presque tabou. Enfin, il l'était. S'il se souvenait bien, il ne lui avait parlé d'elle que brièvement et pour dire qu'elle dirigeait les vampires de New-York. Rien de plus, rien de moins. Du coup quand la vampire lui avait dit qu'ils étaient d'anciens amants, il s'était demandé pourquoi il ne lui avait pas dit. Ils s'étaient sûrement quitté en mauvais termes mais bon, Raphael n'avait jamais cherché à connaître le fin mot de l'histoire parce que pour être honnête, il ne s'y intéressait pas plus que ça. La vie amoureuse des gens ne l'avaient jamais réellement intéressé. Bien évidemment, il pouvait écouter et écoutait toujours les gens déblatérer sur ce sujet là mais bon, ce n'était pas quelque chose qu'il écoutait avec joie. Il fallait dire aussi qu'il n'y avait pas beaucoup de sujets qui l'intéressaient plus que ça. Bon, certaines personnes arrivaient toujours à rendre certaines sujets intéressants mais bon, ça c'était une autre histoire. Il hochait la tête en l'écoutant parler.

« Alors une tequila tu auras. »

Dit-il avant de plisser le nez, il avait peut-être bien trop entendu les films du Lewis, ceux qui parlaient d'étoiles… Star Wars ou quelque chose comme ça et la manière de parler du petit bonhomme vert, Yoga ou quelque chose du genre, l'avait assez marqué mais il ne devait pas parler comme lui s'il ne voulait pas avoir l'air de quelqu'un regardant ce genre de choses. Bon, peut-être qu'avec un peu de chances, Annalyne n'avait rien remarqué à cause de la musique assez forte. Bon sang, s'il n'arrivait pas à contrôler les moments où il avait une ouïe réellement fine, cette musique serait sûrement déjà entrain de lui casser les oreilles.

Peu de temps après, Raphael la sentait prendre sa main, ce qui eût le mérite de le surprendre parce que même s'il traînait avec elle depuis quelques temps, il n'était toujours pas habitué à ce genre de touchers. Pour être honnête, il n'était habitué à aucuns touchers du moment que ce n'était pas lui qui touchait la personne de son plein gré. C'était pour ça que même s'il avait l'habitude de rester anormalement proche des gens, il n'en touchait que très peu si ce n'était pour se battre avec eux ou pour paraître menaçant. Même avec Magnus, alors qu'il le connaissait depuis à peu près 60 ans, il n'était pas totalement à l'aise avec lui. Il l'était plus qu'avec presque toutes les personnes mais tout de même. Mais bon, Anna quant à elle était une des rares personnes, avec Simon, qu'il laissait le toucher comme bon leur semblait sans leur “cracher” dessus. Enfin bref. Ils furent arrivé au bar assez rapidement et Raphael commanda deux shots de la boisson que voulait la sorcière avant de pousser un léger grognement à la question de son amie. Rien de ce qu'il s'était passé il y a peu de temps ne l'enchantait réellement.

« Tu sais, rien de bien intéressant. J'étais chez toi avec Magnus et il m'a parlé de son petit Alec, quelqu'un de pas vraiment fréquentable si tu veux mon avis, et m'a appris des techniques de séduction. J'ai aussi rencontré un vampire, dìos, j'aurais pu lui arracher les globes oculaires à ce petit. Il a osé me manquer de respect et me frapper, non mais tu imagines un peu ? Et toi, qu'est-ce-qu'il y a de nouveau dans ta vie ? »

© 2981 12289 0 - 822 mots
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: El hambre agudiza el ingenio. + Annalyne   Mer 11 Mai - 21:48

Dans la vie, fait confiance à ceux qui peuvent voir ces trois choses: ta peine derrière ton sourire, ton amour malgré ta colère et la raison de ton silence. - Raphael & Annalyne

El hambre agudiza el ingenio
Je n’étais vraiment pas habituée à leurs trucs de vampire, franchement. J’avais beau être une sorcière depuis toujours, j’avais grandie comme une humaine, et voir Raphael sortir ses crocs comme ça sans gêne de se faire repérer par quelqu’un… Je ne sais pas, c’était quelque chose qui me choquait énormément, en fait. Je savais que c’était une question d’habitude, et que c’était tout à fait normal pour lui de sortir ses crocs à n’importe quelle occasion. Mais ça finirait bien par rentrer dans ma tête d’une manière ou d’une autre. En tout cas, Raphael avait remarqué ma réaction, et il ne se gêna pas pour faire un petit commentaire dessus. « Je suis pas encore habituée, je commence tout juste à fréquenter les gens de ton espèce je te rappelle… Et c’est qui Camille ? » J’étais loin de connaître tout le monde encore, et même si le nom de Camille me disait quelque chose, ça pouvait très bien venir d’une fille que j’avais fréquentée au lycée ou autre part. Camille était quand même un prénom courant même si nous étions en Amérique. A New York, les familles d’origines françaises n’étaient pas rares et ils avaient une obsession pour le prénom Camille, je me demandais d’ailleurs pourquoi.

Raphael me demanda ensuite si je voulais boire quelque chose. J’avais beau avoir l’apparence d’une fille sage, en réalité je ne l’étais pas du tout. Quand j’étais encore élève à Julliard, ou même au lycée, il n’était pas rare que je passe mon lendemain de soirée à décuver à cause d’une grosse cuite que j’avais pris la veille. En même temps, mis à part deux de mes plus proches amis, je n’étais pas vraiment bien entourée à cette époque. Je m’étais un peu calmée sur la fin, mais il m’arrivait quand même encore de temps en temps de finir complètement retournée. Et avec ce qu’il s’était passé ses derniers temps, la disparition de ma mère et la mort de mon père, je n’avais qu’une envie, c’était me replonger dans les méandres de l’alcool pour oublier tout ça l’espace de quelques heures. Je laissais un sourire m’échapper en entendant Raphael s’exprimer à la façon Yoda. Je ne savais pas s’il était un grand adepte des Star Wars, mais en tout cas pour ma part, je les avais tous vus, même si je n’étais pas totalement fan. Je préférais nettement les petits sorciers à lunettes, mais après, chacun ses goûts. Star Wars était quand même une base du cinéma !

Je pris donc la main de Raph pour l’entraîner vers le bar avant de m’installer sur l’un des tabourets. Je regardais Raphael passer notre commande et saisis le verre dans l’une de mes mains, avec le morceau de citron dans l’autre. Je lui avais demandée des nouvelles, parce qu’en fait je ne savais pas trop comment entamer la conversation. Et puis, c’était quand même la base d’une conversation entre amis de demander des nouvelles à ce dernier, non ? En tout cas j’avais toujours été habituée à fonctionner comme ça. Peut être que dans le Monde Obscure ça se passait autrement. Ou alors, je me posais beaucoup trop de questions aussi ce qui était fort probable. A l’entente d’Alec, je laissais un sourire m’échapper, l’ayant moi-même rencontré chez Magnus d’une façon assez…. Spéciale, en réalité. « Oh, je suis partie boire un café avec lu tu sais, il est pas méchant. » En fait, je l’avais même trouvée sympathique. Je pensais qu’il se donnait surtout un air de gros dur mais dans le fond, il était un vrai petit ourson.

Mon sourire se fit plus franc quand il me parla de sa nouvelle rencontre qui visiblement ne le laissait pas indifférent. Il avait beau râler en disant qu’il lui tapait sur le système, j’étais presque certaine que dans le font, il l’appréciait bien ce petit nouveau. « Et il a un nom, ce vampire ? » Oui, j’étais curieuse, et alors ? C’était plus fort que moi, il fallait que je pose des questions sur les détails. Et puis, je n’avais pas vraiment de quoi me distraire entre mes bouquins de magie, alors si je pouvais mettre la main sur quelques potins je n’étais pas contre. Surtout que je n’allais pas me mettre à raconter ça à n’importe qui, ce n’était pas mon genre. « Et bien, j’ai rencontré quelqu’un… Un vampire moi aussi, à croire que vous vous baladez partout ! » Je ne savais pas encore si j’allais rentrer dans les détails de ma rencontre avec Bellamy. En fait, nous avions rendez vous le lendemain et… J’étais un peu perdue. Habituellement, j’avais mes deux amis qui étaient là pour moi quand j’avais besoin de parler, mais depuis que je vivais chez Magnus, je ne les avais pas revus. Et je n’avais plus personne avec qui parler, au final.

©Pando

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: El hambre agudiza el ingenio. + Annalyne   Sam 14 Mai - 19:52





 I'll Be There for You Annalyne & Raphael EL HAMBRE AGUDIZA EL INGENIO «  I don't need hugs, for god's sake !  Well, maybe one.. »

Raphael hochait doucement la tête, c’est vrai qu’il avait tendance à oublier qu’elle venait tout juste de fréquenter les gens de son espèce. Il fallait dire aussi qu’habituellement, il parlait plus souvent avec des gens en ayant déjà côtoyé au moins une fois dans leur vie. Sauf Simon et Clary mais eux, c’était des exception. Mais bon, il fallait croire qu’Anna était également une exception.

« Oui, on va dire que cela passe comme excuse.  Mais j’espère que dans quelques temps, tu sera un peu plus habituée à mes petites habitudes et à celles de notre race, comme moi je le suis avec la tienne à cause de ton mentor. »

Dit-il avec un léger sourire amusé, histoire de lui faire comprendre qu’il plaisantait un peu. Si elle ne se faisait pas aux habitudes des vampires d’ici peu de temps, ce ne serait pas vraiment grave. Il finit par néanmoins froncer les sourcils quand elle lui demandait qui était Camille. Magnus ne lui avait vraiment pas dit alors ? Bon, en même temps, il n’avait eut aucune raison de lui dire étant donné que normalement, ils n’avaient plus de relation et que lorsque la blondinette était arrivée Camille était enfermée dans un sarcophage mais bon, maintenant qu’elle n’y était plus, peut-être qu’il devrait lui dire qui était cette vampire. Comme ça, si un jour il se faisait malheureusement tuer, elle saurait par qui.

« Camille est une vampire qui est sorti avec Magnus pendant pas mal de temps d’après ce que j’ai compris. C’est aussi elle qui a prit soin de moi quand j’ai rejoins l’hôtel DuMort après que j’ai quitté Magnus puis ma famille.  C’était le leader du clan et j’étais son bras droit, puis, je l’ai évincée et enfermé dans un sarcophage mais Simon l’a libérée et elle veut sûrement me tuer maintenant. Magnus ne t’en a pas parlé ? »

Dit-il en roulant doucement des yeux, croisant ses bras sur son torse, l’idée que son novice l’avait libérée lui restant toujours en travers de la gorge. Mais bon, il n’allait pas passer sa soirée à râler et a parler de choses qui allaient le mettre d’une mauvaise humeur comme Camille ou les actes de trahison de Simon. Une fois qu’ils furent au bar, il plissait le nez en l’écoutant dire que ce Shadowhunter n’était pas méchant. Il ne comprenait pas ce que tout le monde trouvait à ce Lightwood. Enfin, tout le monde.. Les sorcier qu’il côtoyait quoi. Il en côtoyait deux et les deux avaient l’air de bien l’aimer, voire plus que "bien l’aimer" pour Magnus et Raphael ne comprenait pas du tout. Il n’était pas quelqu’un de gentil aux yeux de Raphael. Il n’était pas non plus la personne la plus méchante au monde mais bon.. Ce n’était pas pour autant qu’il l’appréciait ou l’apprécierait. Il fallait un miracle pour le faire supporter un d’entre eux. Surtout maintenant qu’il avait tenté une alliance et tout ce qui en était sorti était une trahison d’un de ses membres et une rupture de l’alliance qu’il avait avec les Néphilim.

« Il est peut-être pas méchant mais qu’est-ce-qu’il m’énerve. Comme le vampire donc je t’ai parlé, il s’appelle Bellamy d’ailleurs. Bellamy Whitelaw pour être plus précis. Mais je ne pense pas que tu le connaisse, si ? »

Demandait-il en haussant un sourcil, subitement assez curieux. Il ne pensait pas vraiment qu’elle le connaissait et si elle le connaissait, il voulait savoir d’où, comment, pourquoi, ce qu’il s’était passé et qu’est-ce-qu’elle pensait de lui. Et il serait prêt à lui faire un interrogatoire afin d’avoir toutes ces réponses même si ça embêterais sûrement la blondinette mais bon, ce n’était pas vraiment très grave. En l’écoutant parler, un haussait un sourcil, soudainement encore plus curieux et un peu suspicieux sur les bords. Juste un peu. Il se demandait bien de qui elle pouvait bien parler, si c’était quelqu’un de son clan, son novice Simon ou bien ce Bellamy. Et il se demandait si ce "j’ai rencontré quelqu’un" avait la même signification que celui qu’il avait dit à Magnus peu de temps avant cette soirée au sujet de Simon. Il croisait ses bras sur son torse en la regardant, un sourcil toujours haussé.

« Un vampire ? Vous sortez ensemble ? Comment il s’appelle ? Simon ? Bellamy ? Vous vous êtes rencontrés comment ? »

© 2981 12289 0 - 726 mots
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: El hambre agudiza el ingenio. + Annalyne   

Revenir en haut Aller en bas
 
El hambre agudiza el ingenio. + Annalyne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Annalyne && Clay ► I'm not a gay

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shadowhunters :: Les archives :: Le RPG-
Sauter vers: