AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Come into my world...Forever [Anna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Come into my world...Forever [Anna]   Ven 15 Avr - 2:11

Come into my Wold... Forever × ft. Anna & Bell

Bell avait passer une bonne partie de la journée a dormir. Afin il était coucher dans son lit a regarder le plafond. S'imaginant les miles et une façon qu'il pourrait gâcher le rencart qu'il avait le soir même avec Anna. Oui, il avait réussit a finalement l'inviter. Il avait appeler la jeune femme et l'avait inviter a sortir. Une fois sur qu'il n'arriverait toujours pas a fermer les yeux, le vampire se leva et alla prendre une longue douche. Fermant les yeux sous la pression de la douche qui lui massait le dos. Il prit le temps de bien se savonner et de ce laver les cheveux. Sa serait bien un comble de sentir mauvais !

Une fois sorti et avec un pantalon de jogging comme seul vêtement, Bellamy attrapa une poche de sang et grogna en voyant qu'il serait bientôt a cours. Il allait devoir passer a la banque de sang très bientôt. Dieu qu'il détestait faire ce genre de chose. L'ancien Shadowhunter ferma la porte et versa le contenu de la poche dans un verre. Il l'avala d'un trait avant de l'emplir a nouveau. Ses croc le démangeait toujours lorsqu'il s’abreuvait ainsi. Bell ressentait l'envie de les planter dans un cou bien tendre, mais s'en abstenait toujours. Les accord étaient claire... Pas de morsure !

Pour le reste notre jeune ami avait passer son temps a zapper de poste de télévision a un autre. Rien de bien intéressant, mais il voulait simplement remplir le silence de l'appartement. Ce n'était pas toujours chouette de vivre seul comme un ermite, mais il avait pas le choix. Regardant l'heure, il décida qu'il était grand temps de s'habiller. Le temps qu'il se prépare et qu'il arrive a l'appartement d'Anne, il n'avait pas beaucoup de temps a perdre. Bellamy se glissa donc dans un Jean noir et un T-shirt blanc plus ou moins moulant. Il se mit alors en route vers la demeure de son amie. Une fois arriver il toqua doucement a la porte d'entrer. Attendant patiemment qu'elle veulent bien lui ouvrir. Espèrent qu'elle n'ai pas changer d'avis.
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Come into my world...Forever [Anna]   Dim 17 Avr - 14:41

Everyone says that love hurts, but that’s not true. Loneliness hurts. Rejection hurts. Losing someone hurts. Everyone confusethese things with love, but in reality, love is the onne thing in this world that covers up all the pain and makes us feel wonderful again. - Bellamy & Annalyne

Come into my world... Forever
Ma journée avait été assez mouvementée. Je m’étais levée, et à peine mon petit déjeuné finit, je m’étais plongé dans les bouquins pour m’entraîner à la magie. Au départ, je ne pensais vraiment pas que c’était quelque chose d’aussi compliquer. En même temps, je m’étais basée de ce que l’on pouvait voir dans les films créés de toute pièce par les Terrestres alors… C’était pas vraiment le top du top quoi. Et c’était complètement imagé et… Pas du tout proche de la réalité, pour ne pas dire totalement à l’opposé. Du coup je passais pratiquement tout mon temps libre à m’entraîner, m’entraîner, et m’entraîner. Tellement, que je me demandais encore comment je trouvais le temps de sortir. D’ailleurs, ce soir là, Bellamy devait passer me prendre pour que l’on passe la soirée ensembles. Je dois bien avouer qu’avec tout ce qu’il s’était passé avec mes parents, j’avais laissée complètement mes relations de côtés, autant amoureuses qu’amicales, sans vraiment m’en rendre compte au final. Bien sûr il m’arrivait de penser à Callen, et ça me faisais beaucoup de mal de ne plus le voir, mais je savais que c’était ce qu’il y avait de mieux pour nous deux. Pas la peine de le mettre égoïstement en danger parce que mon cœur de petite fille avait besoin de se confier.

J’avais passée ma journée à essayée de remplir un verre de vin, sans aucune bouteille à côté. Au début, ce n’était pas vraiment folklorique, pour ne pas dire une véritable catastrophe. D’ailleurs, à certains moments, ça avait plus une odeur de rhum que de vin, dans la pièce. Mais au final, j’avais réussis à le remplir de moitié, et c’était plutôt pas mal déjà, d’après Magnus. J’aurais pus continuer comme ça encore longtemps, mais il fallait bien que je me prépare avant que Bell n’arrive. J’avais mis un bon moment avant de choisir quoi porter. Je ne savais pas où nous allions, alors… J’avais peur de mettre quelque chose de trop habillé. Ou de pas assez habillé. Enfin bref. J’avais presque sortie toute mon armoire avant de me décider pour un haut brassière bordeaux et une petite jupe noire à fleurs. J’étais en train d’enfiler une paire d’escarpins quand j’entendis quelqu’un toquer à la porte. Non, déjà ? J’avais même pas eus le temps de me maquiller ! Me dirigeant vers la porte, je m’arrêtais deux minutes devant la glace, histoire de remettre mes cheveux en place. Heureusement, Magnus était déjà partit depuis un bon moment, lui aussi ayant sa soirée prise.

Je finis rapidement le chemin menant jusqu’à la porte et l’ouvris enfin. Je souris tout de suite en le voyant devant la porte dans son t-shirt un peu moulant et son jean noir. J’étais plus que contente de le voir, en fait. « Salut ! » Je replaçais une mèche de cheveux derrière mon oreille avant de saisir ma veste et de sortir en fermant la porte derrière moi. Enfilant ma veste, je le regardais de nouveau, sans que mon sourire ne quitte mes lèvres. « Alors, où est ce que tu m’emmènes ? » Je n’avais vraiment aucune idée de où nous allions bien pouvoir aller. En même temps, New York était quand même une grande ville, il y avait tout un tas de possibilités. Et puis, il y avait certainement des côtés de Bellamy que je ne connaissais pas encore, ce qui élargissait pas mal la liste, en fait.

©Pando
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Come into my world...Forever [Anna]   Lun 18 Avr - 3:05

Come into my Wold... Forever × ft. Anna & Bell

Sa journée avait été ennuyeuse. Si seulement il avait réussit a dormir un peu, sa journée aurait peux être été moins longue. Il pensait au mile et une façon qu'il pourrait faire pour gâcher se rendez vous. Bon d'accord, ça ne serait pas intentionnelle ! Bellamy savait seulement qu'il pourrait très bien faire quelque chose de stupide et ruinée un beau moment. Une fois fin près a se rendre chez Annalyne, Bell était sortie avec son blouson de cuir au bar. Il ne ressentait pas le froid, mais il ne voulait pas non plus que la jeune femme tombe malade. C'était plutôt pour se donner un petit style qu'il gardait se blouson de cuir.

Devant la porte, il toqua doucement et cela ne prit que quelque seconde avant qu'on lui ouvre. Comme chaque fois qu'il voyait Anna, un sourire fendit son visage. Bell resta sagement devant la porte pendant qu'elle prenais ses choses afin de sortir. Il ne pu s'empêcher de se demander si la jeune femme l'aurait gifler s'il l'avait embrasser. Le vampire ressentait cette envie depuis qu'il l'avait vue dans la rue. Bien sur, il ne l'avait jamais fait ! Ce ne serait pas très malin de sa part. S'il brulait les étapes, la jeune femme fuirait en le traitant de tout les noms. Sa lui ferait une belle réputation et je vous parle même pas de la douleur au coeur qu'il ressentirait. Ce n'était pas parce qu'Il était un vampire qu'il ne pouvait pas avoir le coeur briser.

- Salut ! Si je te disais ou nous allons... Sa ne serait pas une surprise.

Il descendit les escaliers et alla ouvrir la porte en bas, afin de laisser la jeune femme passer devant lui. Bell n'avait décidément rien perdu de sa galanterie. Dans les années 1900 c'était plutôt encore courant de tenir la porte aux jeunes dames. Cela c'était perdu avec le temps et le vampire trouvait cela franchement dommage. Il se mit donc a marcher jusqu'au musée de la mode. Il savait que la jeune femme aimait beaucoup les vêtements, pour l'avait entendu parler de cela durant des heures. Il avait donc penser que cette petite exposition sur la mode a travers les âges pourraient l'intéresser. Bien sur, les visites n'étaient pas vraiment habituelle a cette heure. Bellamy avait bien des contacts dans New York dans le monde obscure qui avait réussit a lui avoir un laissé passer de nuit. Ils auraient donc leur visite privé ! Bell afficha donc un air fier, chose qu'il était. Il était fier de lui avoir fait une telle surprise.

- Je me suis dit que sa te plairait de voir la mode de mon temps et de celle de ton mentor.


code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Come into my world...Forever [Anna]   Lun 18 Avr - 16:17

Everyone says that love hurts, but that’s not true. Loneliness hurts. Rejection hurts. Losing someone hurts. Everyone confusethese things with love, but in reality, love is the onne thing in this world that covers up all the pain and makes us feel wonderful again. - Bellamy & Annalyne

Come into my world... Forever
A peine avais-je eus le temps d’enfiler mes chaussures que j’entendis trois petits coups frapper contre la porte d’entrée. Je dois bien avouer que sur le coup, j’avais assez mal évalué le temps qu’il me faudrait pour ma préparer. Et j’avais mis tellement de temps à choisir mes vêtements que je n’avais eus le temps de rien faire de plus, en fait. Je pris quand même le temps de m’arrêter devant la glace pour remettre un peu mes cheveux en place. A défaut d’être maquillée, je pouvais au moins être bien coiffée, non ? Même si je ne savais pas trop si ça avait de l’importance à ses yeux ou non. Enfin quand même, je pense. De toute façon je n’avais jamais compris la façon de penser des mecs, alors c’était pas maintenant que j’allais commencer à comprendre quelque chose. Surtout que les vampires ne devaient pas penser comme les Terrestres à mon avis, sans parler que par le passé, Bell était un Shadowhunter. Enfin bref. Je n’allais pas non plus commencer à partir dans des théories folles sur la façon de penser de nos amis les hommes, parce que sinon le lendemain, j’y étais encore.

Courrant un petit peu jusqu’à la porte, j’étais partie l’ouvrir, et un sourire effleura de suite mes lèvres à la vue du visage de Bellamy, lui aussi souriant. Saisissant ma veste au passage, je saluais le beau brun tout en fermant la porte derrière moi. Et puis, c’était plus fort que moi, il fallait que je lui demande où nous allions. J’étais une grande curieuse depuis toujours, c’était pas de ma faute ! Mais bien sûr, la surprise resterait une surprise jusqu’au bout. « Tu peux pas m’en vouloir d’avoir essayé… » Je le suivais dans les escaliers, me tenant à la rampe pour ne pas tomber. Je n’avais pas pris les chaussures les plus stables que j’avais, et c’était peut être une erreur de ma part. Mais bon c’était trop tard maintenant, tant pis. Et puis dans le pire des cas, ça me donnera une bonne raison pour tomber dans ses bras, non ? Bon d’accord, là j’allais peut être un peu trop loin dans la réflexion. Une fois arrivé en bas, Bell ouvrit la porte et s’effaça pour me laisser passer. Je lui souris en le remerciant, et sortais de l’immeuble avant de le suivre dans les rues de New York, me laissant totalement guidée, vu que je ne savais pas du tout où nous allions. J’essayais bien de faire des suppositions en fonction des rues que nous empruntions, mais il y avait tellement de possibilités, que c’était impossible de faire un choix concret.

Au bout de quelques minutes, Bell commença à ralentir le pas, et je levais les yeux vers le bâtiment qui se trouvait en face de nous. Ce n’était quand même pas… ? Mais si ! C’était le musée de la mode ! J’étais passée devant tout un tas de fois depuis que j’habitais la ville, mais je n’y avais jamais mis les pieds. Pourquoi, je ne savais pas tellement en réalité. Je pense que l’occasion ne s’était jamais vraiment présentée. Je me tournais vers Bellamy, un grand sourire aux lèvres et les yeux brillants. Puis je lui sautais au cou, le serrant contre moi. « C’est la plus belle surprise qu’on m’ai jamais faite… Merci ! » Je restais encore quelques secondes contre lui avant de m’éloigner, un peu rougissante. J’étais peut être allée un peu trop vite avec le câlin. Ou peut être pas. Enfin en tout cas, pour l’instant, je ne savais plus vraiment où me mettre.

©Pando

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Come into my world...Forever [Anna]   Lun 18 Avr - 18:43

Come into my Wold... Forever × ft. Anna & Bell

Il était passer chercher sa jeune amie et en la voyant ainsi, sans maquillage, il la trouvait encore plus jolie. Pas qu'elle ne l'était pas quand elle avait du maquillage... mais il avait toujours préférer les femmes au naturel. Après tout, pour impressionner un homme elles n'avaient pas besoin de tout ses artifices. Il la laissa prendre son manteau et ferma la porte derrière elle. Bell avait sourit tout le long comme un parfait idiot, mais cela ne le dérangeait pas. Il était bien prêt a être l'idiot de la ville si elle le lui demandait ! La sorcière lui avait alors dire qu'il ne pouvait lui en vouloir pour au moins avoir essayer de savoir ou ils allaient.

- Je ne pourrait pas t'en vouloir d'essayer bien des choses de toute façon.

Il ne pouvait pas croire qu'Il avait vraiment dit cela a voix haute. Il fit comme si de rien était et poursuivit son chemin jusqu'a la porte de l'immeuble. Peux être quelle n'avait rien entendu... Une fois a l'extérieur, le vampire la conduisit a travers les rues de New York afin de l'emmener jusqu'au musée de la mode. Il se tourna alors vers elle en lui disant qu'il avait penser que cela lui plairait. Une exposition sur la mode a travers les âges. Bell était heureux de voir que cela semblait lui plaire, mais il ne c'était pas attendu qu'elle lui saute au cou. Un peu désarçonner il prit quelque seconde avant de refermer ses bras autour d'elle. Le visage enfuit dans son cou, son odeur était tout autour de lui. S'il la sentait parfaitement bien d'habitude... La s'en était carrément enivrant.

- Sa me fait plaisir tu sais.


Il la laissa se décoller sans résister. L'ancien Shadowhunter trouvait cela mignon de la voir ainsi rougir. Comme si elle n'avait jamais sauter au cou de quelqu'un simplement parce qu'elle était contente. Encore une fois, il lui ouvrit galamment la porte et la laissait entrer avant lui. Vérifiant part le même fait que personne ne rodait trop prêt. Il ne voudrait pas voir débarquer un membre de cercle ou une créature obscure qui était assoiffer de sang. Une fois a l'intérieur, il passa le guichet d'entrer et entra dans le musé lui même. Laissant le loisir a son amie d'apprécier la mode d'autrefois.

code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Come into my world...Forever [Anna]   Jeu 21 Avr - 15:13

Everyone says that love hurts, but that’s not true. Loneliness hurts. Rejection hurts. Losing someone hurts. Everyone confusethese things with love, but in reality, love is the onne thing in this world that covers up all the pain and makes us feel wonderful again. - Bellamy & Annalyne

Come into my world... Forever
Un premier rendez vous, c’est rien non ? En plus, quand je fréquentais encore des Terrestres, j’entendais beaucoup de filles dire qu’elles n’embrassaient jamais au premier rendez vous. C’était plus un moment pour apprendre à mieux se connaître, passer une bonne soirée ensembles, s’amuser. Dans la tête de tous, c’était comme ça, un peu comme une simple sortie entre amis. Mais je ne voyais pas du tout les choses de la même manière, du moins, pas avec Bell. Pourquoi ? Je n’en savais strictement rien du tout. Peut être parce qu’il était un vampire, et que j’étais une sorcière. Peut être parce que nous étions tous les deux immortels, ce qui rendait la vie à deux beaucoup plus vaste que pour la plupart des personnes. Même si nous n’en étions pas encore là, je ne pouvais pas m’empêcher de me projeter un peu. Et ça faisait bien plusieurs jours que ces petites choses me trottaient dans la tête.

Mais bon, pour le moment je n’y pensais pas vraiment. En fait, j’étais tellement contente de le voir que je profitais juste de l’instant. Ayant ouvert la porte à son arrivé, j’avais saisis ma veste avant de le suivre, un peu curieuse de savoir où il allait bien pouvoir m’emmener. Bien sûr, monsieur voulait garder la chose secrète jusqu’au dernier instant, mais il ne pouvais pas vraiment m’en vouloir d’avoir essayer de savoir. Et sa réponse me fit rougir. Je ne savais pas trop ce que je devais comprendre par là, mais j’espérais que c’était ce que je pensais. Je ne pris pas le risque de lui poser la question tout de même. J’avais beau paraître être une fille qui a confiance en elle, en vérité, ce n’était pas du tout le cas. Je n’avais même pas du tout confiance en moi, dans aucun domaine. Mis à part la mode peut être, ça je m’y connaissais, mais le reste… J’étais quand même une sorcière, et je savais à peine me servir de mes pouvoirs, ç’en était assez problématique.

Nous avions marchés un petit bout de temps, profitant de la fraîcheur de ce début de soirée. Je jetais de temps en temps des regards à Bellamy, quand je pensais qu’il ne me regardait pas, et j’étais ravie de voir que son sourire ne quittait pas son visage. Je le trouvais si beau quand il souriait, encore plus que d’habitude. Et puis, j’avais l’impression que son sourire était communicatif, quand je le voyais, je ne pouvais pas m’empêcher d’afficher le mien sur mon visage. Mon sourire s’élargie d’ailleurs, quand je découvris la petite surprise qu’il m’avait préparé. Folle de joie, je ne réussis pas à me retenir de lui sauter au cou et de le serrer contre moi. Le vampire mit quelques secondes à me rendre mon étreinte, et je me disais que j’en avais peut être fais un peu trop sur ce coup. Les joues légèrement rosies, je m’éloignais de lui en le regardant. « T’es le meilleur ! » J’avais un peu l’impression d’être une ado en disant ça, mais c’était vrai. J’avais déjà eus des copains avant, et aucun d’eux ne m’avaient fait une aussi belle surprise. Je le suivais à l’intérieur, impatiente de découvrir ce que pouvait bien cacher le bâtiment. J’avais déjà vus plusieurs choses sur les styles d’antan, mais je ne m’étais jamais vraiment attardée dessus, surtout par manque de temps, en réalité. Pourtant, j’avais toute l’éternité devant moi. Entrant dans la première salle, j’admirais les différents vêtements qui s’offraient devant moi, grimaçant à quelques uns que je ne trouvais pas terribles. Mais bon, peut être que si j’avais vécue à cette époque, j’aurais portée ce genre de choses. Je m’arrêtais devant la vitrine des années 20, trouvant les robes plutôt jolies, et essayant d’imaginer Bell portant l’un de ces costumes. Un petit sourire aux lèvres, je me tournais vers lui. « Tu devais être très élégant avec ça sur le dos » Je me demandais un peu comment avait été sa vie à cette époque, quand il était encore un jeune Shadowhunter, ne se doutant pas du tout qu’il finirait par devenir immortel, ne sortant que de nuit et parcourrant les rues de New York. Je me demandais s’il était différent de ce qu’il avait bien pu être à l’époque ou si, au contraire, il était toujours resté le même, fidèle à lui-même en toutes circonstances. Je me demandais aussi si je serais toujours la même dans cent ans, ou si je serais quelqu’un de totalement différent. C’était une part de mon immortalité qui me faisait assez peur.

©Pando

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Come into my world...Forever [Anna]   Dim 24 Avr - 5:18

Come into my Wold... Forever × ft. Anna & Bell

Bellamy était le genre de garçon a voulut impression une fille pour le premier rendez vous. En fait, il voulait surtout lui montrer qu'il avait écouter se que les gens lui disaient. Chose qui était plus ou moins vrai la plus part du temps. S'il écoutait cela ne voulait pas forcément dire qu'il allait faire exactement se qu'on lui disait. Non, Bell faisait les choses a sa façon ou il ne les faisait pas du tout. C'est pourquoi il avait préparer cette soirée au musée. Cela permettait de voir le genre de chose qu'Il portait a certaine époque de l'histoire et puis elle aimait la mode. Alors pour ne pas montrer tout se qui c'était fait depuis les temps reculer.

Il était allez chercher la jeune femme chez elle, enfin chez son mentor Magnus Bane, et l'avait emmener la bas. Le vampire n'avait pas pu s'empêcher de sourire du moment même ou il l'avait vue. Sa avait été plus fort que lui. Bell trouvait cela charmant qu'elle essaye de savoir ou ils allaient passer la soirée, il lui avait alors révéler qu'il n'y avait pas grand chose pour la quelle il lui en voudrait. Après tout cette fille lui plaisait. C'est sur qu'il voulait que la jeune femme partage ses nuits, même si c'était simplement pour la regarder dormir jusqu'au matin. Il lui avait ensuite ouvert la porte afin quelle passe devant lui.

Du loft le couple avait marcher un petit moment avant de se rendre a leur destination ultime. Le musée de la mode ! Cela semblât faire vraiment plaisir a la jeune femme qui en pétillait de joie. Elle sauta d'ailleurs au cou du vampire qui resta déstabiliser quelque seconde. Cela sembla refroidir la joie de la jeune femme qui s'éloigna bien vite au gout du centenaire. Ses yeux affichaient sa douleur, mais il ne pouvait s'empêcher de lui sourire tout de même. Alors qu'elle rougissait, Bellamy tendis doucement la main afin de caresser l'un de ses joues toute rose. Il pouvait presque sentir l’afflux de sang sous ses doigts. Il lui était plutôt facile de ce contrôler alors qu'Ils se trouvaient en publique. Bell avait un peu peur qu'une fois seul avec elle, il n'ai trop soif pour réussir a se contrôler et boivent son sang jusqu’à la dernière goute.

Ils finirent part entrer et le jeune homme laissa son amie observer les habits des siècles passer. Un sourire amuser apparu sur le visage du garçon alors qu'il voyait la grimace d'Anna. Certain vêtement ne semblait pas de son gout. Elle s'arrêta devant une vitrine qui représentait les années 20. En plein dans les temps ou Bellamy avait été transformer. Tout cela lui remémorait des souvenir désagréable. Ce fut son tour de grimacer en se rappelant la douleur de la morsure. Il secoua la tête pour reprendre ses esprits et porta un regard tendre vers sa jeune amie.

- On portait ce genre d'habit pour les soirée mondaine... On devait presque m'attacher au carrosse pour que j'accepte de m'y rendre. Je préférais les chemises de lin et le pantalon.

Il lui montra une vitrine juste au coter de celle qu'elle regardait. Une chemise ample de lin blanc et un pantalon beige extrêmement moulant y était représenter. Aujourd'hui une personne porterait cela et se ferait fusiller sur le champs. Les années 2000 restait un mystère pour l'ancien Shadowhunter. Poursuivant sa route, Bellamy posa sa main, délicatement, dans le creux de son dos effleurant sa peau a peine dévoiler au passage. Une peau chaude et si douce... Une peau digne d'y planter ses crocs sans jamais laisser personne d'autre le faire a sa place.

code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Come into my world...Forever [Anna]   Lun 25 Avr - 1:59

Everyone says that love hurts, but that’s not true. Loneliness hurts. Rejection hurts. Losing someone hurts. Everyone confusethese things with love, but in reality, love is the onne thing in this world that covers up all the pain and makes us feel wonderful again. - Bellamy & Annalyne

Come into my world... Forever
J’étais curieuse de connaître l’endroit que Bellamy avait choisit pour notre premier rendez vous. On avait déjà discutés tous les deux, et de plusieurs choses d’ailleurs, il m’avait même questionné sur les choses que j’aimais. J’avoue que ma première et seule idée était qu’il m’emmène à un concert de musique classique, pour instrument principal un magnifique piano à queue. J’avais déjà assistée à ce genre de concerts, depuis toute petite, surtout quand nous étions en Islande avec mes parents, c’était chose qui se faisait assez souvent. Mon père avait d’ailleurs joué dans l’un de ces orchestres, et c’était lui qui m’avait transmis sa passion pour la musique. Ma mère m’avait transmise celle de la mode. Du coup c’était assez difficile pour moi de ne pas penser à eux à chaque pas que je faisais, ou même à chaque son que j’entendais. Mais quand j’étais avec Bell, c’était différent. J’étais tellement absorbée par tout son être que je ne pensais à rien d’autre. Sa voix devenait ma musique, et son visage la raison de mon sourire. Mes instants avec lui étaient paisibles, sans rien qui préoccupait mon esprit mis à part sa présence à mes côtés. Et même quand il n’était pas là, l’impatience de le retrouvait arrivait à me distraire.

Quand je l’entendis frapper à la porte du loft, je ne pus empêcher les battements de mon cœur de s’affoler quelques peu. J’étais vraiment plus qu’impatiente de le retrouver, et quand j’ouvris la porte pour apercevoir son beau sourire, des petits papillons se firent le plaisir de venir torturer mon ventre. Saisissant ma veste, je suivis le vampire à travers les rues de la ville qui ne dort jamais, savourant la fraîcheur de la nuit caresser mon visage et soulever quelques mèches de mes cheveux. Arrivés à destination, la surprise fut grande pour moi. Je ne m’attendais vraiment pas à ce que Bell fasse l’effort de visiter un musée de la mode. Après tout, c’était surtout un truc de filles ça, les fringues et tout le reste, je ne pensais pas que c’était l’une de ses passions cachées. En fait, je l’imaginais plus faire de la moto ou quelque chose dans le genre, surtout que Magnus m’avait dit que certains vampires possédaient des motos qui volaient à l’énergie démoniaque. C’est alors que, animée par ma grande joie naissante, j’avais sauté au cou du beau brun pour le serrer dans mes bras. Sentant ses bras se refermer autour de moi seulement quelques secondes après, je m’éloignais rapidement en me disant que j’étais peut être allée un peu trop loin pour un premier rendez vous. J’espérais juste que ça n’allait pas tout gâcher. C’était ma spécialité de foirer ce genre de choses.

On entrait ensuite dans le musée. Bell me tenant la porte, j’exécutais une petite courbette en passant devant lui pour le remercier, un petit sourire accroché à mes lèvres. Je traversais ensuite les galeries, admirant les différents styles d’entant. Certains très à mon goût, et d’autres pas du tout. Il y avait certaines époques auxquelles je n’aurais pas aimée vivre. Je m’arrêtais devant la vitrine des années 20, sachant que c’était certainement l’époque la plus importante de la vie de Bellamy. Je me tournais vers lui, juste à temps pour le voir grimacer et regrettais tout de suite mon choix. Ca n’avait pas dû être une époque facile pour lui, s’adapter à sa condition de vampire après avoir été un Shadowhunter toute sa vie… Ce n’était pas la meilleure des choses. Pourtant, je ne pouvais pas m’empêcher d’imaginer le vampire dans l’un de ces costumes, ses runes de Chasseurs d’Ombres dépassant à certains endroits et courtisant une belle demoiselle dans les rues pavés de la ville. Une petite pointe de jalousie vint s’insinuer en moi quand je pensais aux femmes qui avaient déjà partagés son lit, certainement mortes maintenant, mais bon. Je ne pouvais pas m’empêcher d’être un peu jalouse, c’était plus fort que moi. Je laissais tout de même échapper un rire à la remarque de Bellamy, l’imaginant se faire traîner à l’une de ces soirées qu’il détestait. Je laissais ensuite mon regard suivre le geste de sa main pour observer ce qu’il me désignait. Je l’imaginais aussi très bien dans ce genre de vêtements, soulignant les courbes de son corps. « Eh ben ! Avec ça sur le dos, les filles devaient se bousculer après toi ! » Attendez, j’avais vraiment dis ça ? Visiblement oui. Je fermais tout de suite la bouche, évitant son regard et sentant mes joues s’enflammer. Il faudrait vraiment que je pense à mettre un filtre entre mes paroles et mes pensées, parce qu’un jour, j’allais vraiment le regretter.

Je suivais ensuite Bell pour observer le reste des vitrines, remontant de plus en plus loin dans le temps au fur et à mesure que nous nous enfoncions dans le musée. Sentant sa main se placer dans le creux de mon dos et effleurer ma peau nue, je laissais un frisson m’échapper, sentant une décharge électrique me parcourir le corps et la marque brûlante de la main de Bellamy sur ma peau. Cette sensation… Je n’avais jamais ressentis ça auparavant, et bizarrement, j’en voulais encore plus. Je voulais sentir sa peau se coller contre la mienne et venir apaiser le feu ardent qui était en train de naître en moi.

©Pando

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Come into my world...Forever [Anna]   Mer 27 Avr - 4:53

Come into my Wold... Forever × ft. Anna & Bell


Bellamy avait apporter son amie au musée de la mode a travers les ages. Il était content que cela lui plaise autant. En fait il avait un peu peur que la jeune femme lui annonce quelle l'avait déjà visiter. Si c'était le cas, Bell pouvait toujours proposer un cinéma... Se qui était plutôt normal selon lui. Il avait absolument tenu a se que sa soit spécial. Il avait donc faire des pieds et des mains afin que l'endroit soit ouvert pour eux. Elle se jeter a son cou afin de le remercier, le vampire, qui ne s'y attendait pas, avait alors eu un petit moment de latence avant de la serrer contre lui. Elle c'était éloigner de lui, comme s'il avait fait quelque chose de mal, en rougissant.

En parfait gentleman, Bell avait tenu la porte pour la sorcière avec un petit rire en la voyant faire une courbette. S'ils avaient été a son époque, l'ancien Shadowhunter l'aurait probablement courtiser après avoir obtenu l'autorisation de son père et après plusieurs sortie, il l'aurait demander en mariage. C'était ainsi dans son temps. Les choses se faisait rapidement afin d'avoir de grande famille. Surtout chez les Shadowhunter qui mourrait très jeune ! Le vampire était finalement entrer après la jeune femme la laissant explorer le musée a sa vitesse. Il la suivait quelque pas derrière elle, les mains derrière le dos. Cela faisait peux être 100 ans qu'il était un vampire, mais il n'avait jamais vraiment perdu ses manières de guerrier.

La sorcière avait fini part s'arrêter devant une vitrine des année 20. Cela replongea le vampire dans ses souvenir. Sa main se porta automatiquement a son épaule, l'endroit ou on l'avait mordu. Il en restait aucune trace, mais il lui arrivait parfois de ce réveiller et que l'endroit de la morsure le brule comme si c'était tout a fait ressent. Le vampire savait parfaitement que c'était imaginaire. Pourtant il ne pouvait s'empêcher d'y penser. Cela lui rappelait également les soirées qu'il détestait tellement. On devait le trainer de force dans les soirées mondaine afin qu'il profite d'une vrai vie de Shadowhunter. Il devait avoir des alliés. Alors qu'il lui montrait d'autre vêtement qu'il avait porter, le garçon eu un sourire séducteur en entendant sa remarque. Il se pencha légèrement vers elle, alors qu'elle était mal a l'aise.

- Le problème c'est que la plus jolie n'était pas encore né ! Aucune ne m'intéressait a la frustration de mon pauvre père...


Il avait ensuite poursuivit le tour du musée avec un grand calme. Le vampire posa alors sa main dans le creux de son dos. Il effleura la peau nu qui était visible. Bellamy n'avait pas pu s'empêcher de faire se geste. L'ancien Shadowhunter pouvait sentir électricité qui semblait être né entre eux, mais décida de l'ignorer. Ils étaient après tout dans un endroit publique et on lui avait apprit a ne pas s'afficher dans ce genre de moment. Après tout, la réputation d'une personne était vue part se qu'il faisait. S'il se comportait mal... Bell serait mal vue part la société. Ils passèrent près d'un gardien de sécurité, le vampire lui sourit amicalement avant de poursuivre son chemin. Le vampire s'approcha alors d'une vitrine sans vraiment porter attention a se qu'il représentait. Ses yeux étaient plutôt porter sur le reflet d'Annalyne, auquel il souriait doucement.
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Come into my world...Forever [Anna]   Mer 27 Avr - 21:50

Everyone says that love hurts, but that’s not true. Loneliness hurts. Rejection hurts. Losing someone hurts. Everyone confusethese things with love, but in reality, love is the onne thing in this world that covers up all the pain and makes us feel wonderful again. - Bellamy & Annalyne

Come into my world... Forever
Sa surprise était sans aucune doute la meilleure qu’on m’avait jamais faite. Pour quelqu’un qui ne me connaissait pas depuis très longtemps, il avait su trouver l’endroit parfait pour ce premier rendez vous. En plus, je n’étais jamais venue dans ce musée, malgré le fait que ça faisait déjà neuf ans que je vivais à New York. Par manque de temps certainement, je n’en savais rien. Pourtant, tous les ans j’allais faire mon shopping sur la Cinquième Avenue comme chaque fan de la mode qui se respecte, même si j’y dépensais à chaque fois une fortune. C’était mon petit plaisir printanier. Les yeux brillants, j’avais sautée au cou de Bellamy pour le remercier, sentant ses bras se resserrer autour de moi avec quelques secondes de retard. Et là je me dis que j’avais peut être fait une bourde en étant un peu trop familière avec lui. Je m’éloignais donc, les joues roses.

Le vampire m’ouvrit ensuite la porte, me laissant passer comme le parfait gentleman qu’il était. Passant devant lui, j’exécutais une petite courbette pour le remercier, comme dans le temps, déclanchant un petit rire chez lui. Baissant la tête avec un petit sourire timide, je finis par entrer complètement dans le bâtiment. Je me demandais comment ce serait passé ce premier rendez vous s’il avait eut lieu cent ans plus tôt, quand Bell ne mordait pas encore dans des poches de sang pour se nourrir. J’essayais de l’imaginer portant des runes de Shadowhunter, habillé en noir de la tête aux pieds, et un regard déterminé, presque tueur. Parce qu’après tout, les Shadowhunters étaient des tueurs, même s’ils ne s’attaquaient qu’aux démons. Enfin, pour la plupart, je n’incluais pas Valentin et ses sous fifres dans le lot. Pour moi, ces personnes n’étaient pas de véritables Shadowhunters, vu que leurs intentions n’étaient pas louables pour la survie de toutes les espèces.

Je passais devant les vitrines, observant ce qui se cachait derrière les vitres, grimaçant en voyant certaines coupes et couleurs de vêtements. A certaines époques, ils mettaient vraiment n’importe quoi sur leur dos. M’arrêtant devant la vitrine des années 20, j’observais les vêtements qui s’y trouvaient, essayant d’imaginer Bellamy dans l’une de ces tenues, aux côtés d’autres personnes qu’il avait pu connaître, comme Magnus. En fait, il n’y avait que lui que j’imaginais à ses côtés, vu qu’il était le seul immortel de plus de deux cents ans que je connaissais. Je vis mon ami porter la main à son épaule du coin de l’œil. Visiblement, cette partie de son histoire ne lui évoquait pas que des souvenirs heureux. Je me rappelais que c’était l’époque où il avait été transformé. Il ne m’avais pas dit grand-chose là-dessus, seulement qu’il avait été transformé en 1920, sans rentrer plus dans les détails. Je l’imaginais, habillé de sa tenue de Chasseur d’Ombres et couvert de sang. Cette vision me glaça d’horreur. Je n’avais jamais été mordue par un vampire, mais je me doutais que ce n’était pas forcément agréable si on ne le voulait pas.

Il me montra ensuite une autre tenue qui me distraie un peu de mes pensées obscures, et je ne pus retenir la phrase qui était sortie de ma bouche. Rougissante, j’évitais son regard, venant juste de réaliser ce que je venais de dire. Il faudrait vraiment que j’apprenne à me taire quelques fois. Mais ça ne paru pas perturber Bell le moins du monde, au contraire. Il se pencha vers moi pour me dire cette phrase qui était… Et bien c’était certainement l’un des plus beaux compliments qu’on avait pu me faire durant mon existence. En comptant ceux de mes parents, qui s’extasiaient à chaque paire de chaussures que j’achetais. Je le regardais, fixant mes yeux dans les siens, pensant que j’étais en train de devenir folle. Mais vu son regard, j’avais parfaitement compris ce qu’il venait de me dire.

J’avançais ensuite avec lui pour voir la suite de l’exposition. Je sentis sa main se poser sur le bas de mon dos, débordant légèrement sur ma peau nue. Un frisson remonta la long de ma colonne vertébrale alors que je sentais comme un courant électrique qui se transférais de son corps au mien. Passant devant un gardien de sécurité, je le saluais d’un hochement de tête en affichant un petit sourire. Je me demandais ce qu’il pouvait bien penser. Est-ce qu’il croyait que nous étions ensembles ? Oui, j’avoue, je me demandais si tous les deux nous avions l’air d’un couple, même sans en être un. Je n’étais pas une fille pour rien après tout. Arrivant à l’époque de l’Antiquité grecque, je m’arrêtais devant la vitrine, observant les belles robes blanches qui y étaient représentées. Elles avaient l’air de tenues très gracieuses et lumineuses, comme si en portant ces tenues, les gens de cette époque étaient connectés aux dieux qu’ils vénéraient. J’aurais adorée vivre à cette époque. Je surpris ensuite le regard de Bellamy, qui m’observait par le reflet du miroir avec un petit sourire. Je restais plusieurs secondes fixées à son regard à travers cette vitrine. J’avais une drôle de sensation, comme si nous étions connectés l’un à l’autre, et qu’il n’y avais plus rien autour de nous. Rien que nous deux dans cette pièce, sans rien d’autre. Je me mordis la lèvre et fis le truc le plus impulsif que j’avais pu faire dans ma vie. J’allais peut être le regretter mais tant pis. Si je ne le faisais pas maintenant, je n’oserais jamais le faire. Je me retournais d’un coup, posant ma main sur sa nuque et plaquant mes lèvres sur les siennes.

©Pando

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Come into my world...Forever [Anna]   Mar 3 Mai - 15:56

Come into my Wold... Forever × ft. Anna & Bell

Voyant que le jeune femme ruminait des penser obscure, Bellamy lui avait montrer une vitrine qui montrait d'autre vêtement de son époque. Elle en profita pour passer un commentaire sur le fait que les filles devaient se jeter a ses pieds. Ce qui était le cas, mais aucune d'elle ne lui plaisait vraiment. Il n'aimait pas vraiment ses filles qui ricanaient entre copines a son passage et qui lui lançait des yeux doux sans jamais l'approcher. Il voulait une femme qui savait se qu'elle désirait et qui n'avait pas peur de dire se qu'elle n'aimait pas. Même s'il avait l'habitude que les femmes soit davantage a la maison et qu'elle soit sur que leur mari allait travailler pour ramener a manger... Cela ne voulait pas dire que la femme ne pouvait pas avoir un peu de caractère. Malheureusement la plus part d'entre elles étaient des écerveler prête a tout pour marier un homme avec beaucoup d'argent. Il avait maintenant rencontrer Annalyne qui semblait parfaite pour lui. Même si elle semblait un peu timide d'approche, mais ils ne se connaissaient pas beaucoup. Il lui avait donc fait un compliment lui disait quelle était belle. Le vampire était peux être pas un tombeur, cela ne lui empêchait pas d'être charmant a ses heures.

Les deux jeunes gens avait ensuite continuer la visite comme si de rien était. L'ancien Shadowhunter la guida légèrement en posant sa main sur le bas de son dos, c'était a peine un effleurement, en touchant la peau qu'il pouvait voit entre les deux bout de tissus. Bellamy afficha un sourire au gardien de sécuriter tout en poursuivant son chemin. Il semblait tout a fait a l'aise dans le fait de se balader la nuit dans les immeubles. Il pouvait parfaitement voir autant a la lumière que dans les ténèbres les plus obscure. Étant un prédateur c'était tout a faire normal. La jeune femme avait finit part s'arrêter devant une vitrine représentant l'antiquiter Grec. Bell se demanda vaguement si c'était confortable de simplement porter un drap sur le corps. Après tout cela ne devait pas tenir très au chaud lorsque l'hiver venait... Les bras croiser dans le dos, comme un parfait militaire, le jeune homme observait son amie a travers la vitrine. Le temps sembla s'arrêter lorsque leur regard se croisèrent. Il n'y avait plus personne autour d'eux, comme s'ils était dans une petite bulle d'intimiter.

La voyant se mordiller la lèvres inférieux, le vampire pencha légèrement la tête comme s'il savait d'avance se qu'elle allait faire. Il la vis alors se retourne pour attraper sa nuque d'une main avant de plaquer ses lèvres contre celle du vampire. Sa bouche se mit en mouvement d'elle même, l'embrassant avec une douceur hors du commun. Il posa sa main sur le cou de la jeune femme laissant son pouce caresser sa joue. A bout de souffle, le vampire avait finalement mit fin au baiser. Il garda ses yeux fermer quelque seconde de plus avant de les ouvrir pour plonger son regard dans le sien.

- Jolie façon de me remercier... Même si la visite n'ai pas encore terminer.
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Come into my world...Forever [Anna]   Mer 4 Mai - 21:37

Everyone says that love hurts, but that’s not true. Loneliness hurts. Rejection hurts. Losing someone hurts. Everyone confusethese things with love, but in reality, love is the onne thing in this world that covers up all the pain and makes us feel wonderful again. - Bellamy & Annalyne

Come into my world... Forever
Je me posais toujours des questions un peu sur tout et n’importe quoi, comme pourquoi les oranges avaient ce goût là par exemple. Des questions bizarres oui, mais j’avais toujours été curieuse de tout, et ça depuis toute petite. J’en étais même insupportable quelques fois. D’ailleurs, je me demandais comme Magnus arrivait à me supporter à raison de mes mille questions par jour. Même pour un sort aussi simple que celui de localisation, je n’avais pas pu m’empêcher de lui poser des questions sur son fonctionnement exact, si c’était l’aura laissé par la personne sur l’objet qui nous permettait de nous guider à elle, et j’en passe. Un jour, il finirait par utiliser un sort de surdité pour ne plus m’entendre, j’en étais presque certaine. Tout ça pour dire que du coup, je me posais aussi pleins de questions sur le passé de Bellamy, sur l’époque où il était encore un Shadowhunter, peut être promis à de grandes choses, à fonder une famille avec l’une de ses semblables par exemple. Je me demandais aussi ce que j’aurais fais de ma soirée, et de tous les moments que nous avions passés ensembles s’il n’avait pas été transformé en vampire. Est-ce que j’aurais rencontré quelqu’un d’autre ? Et est ce que je me serais intéressée à cette personne comme je m’étais intéressée à Bell depuis le départ ? Des questions qui n’auraient jamais de réponses au final.

Regardant la tenue qu’il me montrait, je l’imaginais très bien avec ça sur le dos, et en arrière plan, une bande de filles superficielles collées à ses basques. Du coup, je ne pus me retenir de faire une remarque sur sa certaine popularité auprès des femmes à cette époque. Réalisant ce que je venais de dire, le rouge me monta aux joues avant que Bell me fasse le plus beau compliment que l’on ne m’avait jamais fait. Je tournais mon regard vers lui pour être certaine qu’il s’adressait bien à moi, sait-on jamais. Et oui, ce compliment était bien pour moi en effet. Ne sachant pas vraiment quoi répondre à ça, je lui souris légèrement avant de détourner le regard à nouveau. Et une nouvelle question me tortura à nouveau la tête. Est-ce que les choses auraient étés différentes si nous nous étions rencontrés dans les années vingt ? Est-ce que j’aurais été moi-même différente ? Peut être pas. Ma mère avait déjà plusieurs siècles derrière elle à cette époque, et elle avait aussi son caractère, j’en étais certaine. Aractère dont j’avais un peu hérité d’ailleurs. J’aurais peut être été un peu plus réservée que maintenant, un peu plus timide, effacée. Même si je n’étais pas quelqu’un qui aimait particulièrement attirée l’attention aujourd’hui, j’aimais tout de même être un peu inventive dans les vêtements que je portais, et quelques fois, mes tenues faisaient dérivés les regards, que ce soit le résultat voulut ou non.

Nous avions finis par continuer la visite, marchant tranquillement vers les autres vitrines et remontant dans le temps petit à petit. Sentant sa main effleurer légèrement la peau de mon dos, je laissais un frisson m’échapper et remonter le long de ma colonne vertébrale. Je ne savais pas si ce frisson était du à la différence de température entre nos deux peaux, ou au contraire, à la connexion que j’avais l’impression de ressentir entre nous. Peut être un mixe des deux. Je saluais le gardien de sécurité quand nous le croisions, lui souriant assez amicalement d’ailleurs. Je n’étais pas aussi.. Proche des gens disons habituellement, mais je pense que ma bonne humeur était plus que présente et que j’avais envie de la transmettre aux gens qui se trouvaient autour de moi, que je les connaissent ou non. C’était mon côté artiste qui refaisait surface, instrument sous la main ou non. Après tout, nous avions tous cet instrument qu’était notre bouche pour transmettre notre bonheur aux autres, il suffisait juste de savoir s’en servir.

Je m’arrêtais devant les vitrines représentant l’antiquité grecque, ayant toujours été fascinée par cette époque et par leurs tenues que je trouvais magnifiques. J’avais d’ailleurs voulus enfiler une robe de ce genre pour mon bal de fin d’année quand j’étais au lycée, mais je n’avais pas réussis à en trouver une seule à mon goût, et c’était bien dommage. Je comptais bien me rattraper durant une autre soirée. Pourquoi pas pendant un dîner avec Bellamy d’ailleurs ? C’était une idée à garder en réserve. Apercevant le reflet du vampire dans la vitre, je fixais mon regard dans le sien l’espace de quelques secondes. Secondes qui parurent durer des minutes, comme si le temps s’était arrêté rien que pour nous grâce à ce regard. Je ne serais pas expliquer ce que je ressentais à cet instant, mais en tout cas c’était quelque chose de fort, comme un espèce d’échange d’énergie entre nous deux, une connexion unique que je n’avais jamais ressentis et que je ne pouvais pas décrire. Du moins pas avec des mots.

Me mordant la lèvre, je dus me faire fureur à ne pas revenir sur mon idée et à me dégonfler. Habituellement, je n’étais pas le genre de fille à faire le premier pas, j’aimais que ce soit le garçon qui prenne cette décision. Pourquoi ? Et bien certainement parce que j’avais été élevée dans cette optique, que c’était l’homme « le plus fort » et que c’était à lui de prendre ce risque. Et pourtant, je me tournais vers Bell, posant une main sur sa nuque et déposant mes lèvres sur les siennes. La petite seconde qui passa entre mon action et sa propre réaction fut un véritable instant de torture pour moi. Est-ce qu’il allait répondre à ce baiser ou au contraire, me repousser en me plantant ici comme la pauvre folle que j’étais ? Je fus soulagée en sentant sa bouge s’activer contre la mienne, me rendant un doux baiser remplit de tendresse alors que sa main venait se poser sur mon cou et son pousse caressait doucement ma joue. Je le sentis ensuite s’éloigner, et rouvris les yeux doucement, fixant à nouveau mon regard au sien. « Qui te dis que c’est pour te remercier ? » J’aimais bien le taquiner un peu, et je dois bien avouer que je n’avais pas pu m’en empêcher sur ce coup. Laissant ma main glisser sur son épaule, je restais près de lui, mon regard toujours accroché au sien. J’avais juste l’impression que je ne pourrais jamais m’en détacher, complètement absorbée par l’intensité et la profondeur de ses yeux sombres.

©Pando

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Come into my world...Forever [Anna]   Lun 9 Mai - 3:53


Anna ♦ Bellamy

Come into my world...forever

Annalyne s'arrêta devant une vitrine représentant la grece antique. Le vampire se disait vaguement que sa ne devait pas être très idéal pour les long mois d'hivers. Il porta alors son regard sur la jeune femme qui le regarda également. Un simple sourire apparu sur le visage alors que leur regard s'accrochait a eux. Une bulle se forma entre eux. Comme s'ils n'étaient plus que eux deux totalement seul au monde. En cet instant parfait, le jeune homme avait l'Impression que son amie pouvait parfaitement le comprendre. Il avait cet envie irrésistible de l'embrasser, gouter ses lèvres totalement adorable. Voir même enfouir tout simplement ses mains dans ses cheveux d'or.

Le contact se brisa lorsqu'Anna c'était finalement retourner. Pourtant, Bellamy avait l'impression d'avoir parfaitement comprit ou elle voulait en venir. La voyant s'approcher, le jeune homme c'était pencher de lui même vers elle. Il avait sentie sa main contre la peau de sa nuque, envoyant des ondes dans sa colonne vertébrale. Bell sentie alors leur lèvres se toucher et cela ne prit qu'une seconde avant qu'il n'ai agis. Le vampire mit ses propre lèvres en mouvement. Ils échangeairent une baiser doux et tendre. La main de l'ancien Shadowhunter se posa sur son cou alors que son pouce vint caresser la joue de la jeune femme. Il avait finit part décoller ses lèvres des siennes a regrêt.

Il gloussa, comme une gamine, devant sa question et lui fit un clin d'oeil pour seule réponse. Bellamy entrelaça ses doigts aux siens avant de passer un bras autour de ses épaules. Valait mieux terminer cette visite avant que les gardiens de nuit ne deviennent fou. Pourtant l'endroit de l'intéressait plus du tout. Il avait surtout envie de trouver un endroit ou s'installer avec Anna et de simplement l'embrasser toute la soirée. Le jeune homme déposa un baiser sur sa tempe en murmurant, pour que elle seule l'entende.

- Qu'es que tu dirait qu'on aille voir un film ?

GleekOut!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Come into my world...Forever [Anna]   Mar 10 Mai - 21:36

Everyone says that love hurts, but that’s not true. Loneliness hurts. Rejection hurts. Losing someone hurts. Everyone confusethese things with love, but in reality, love is the onne thing in this world that covers up all the pain and makes us feel wonderful again. - Bellamy & Annalyne

Come into my world... Forever
L’Antiquité avait toujours été une époque qui m’avait fascinée. Pourquoi, je n’en savais trop rien. En fait, c’était surtout la mythologie de cette époque que j’adorais. Il y a plusieurs siècles déjà, les gens avaient déjà une imagination assez débordante pour construire plusieurs dizaines d’histoires sur leurs divinités et leur héros. Même si ces histoires étaient probablement fausses, je me demandais tout de même d’où ils pouvaient bien les tirer. Il devait quand même y avoir une part de vérité dans toutes ces histoires fantastiques. Peut être que les Terrestres de cette époque s’étaient inspirés des Créatures Obscures qu’ils avaient pus croiser, et que ces personnes qu’ils prenaient pour des dieux n’étaient rien d’autres que des sorciers, ou des vampires, voir même des loups. Eux seuls le savaient maintenant, ou peut être le peu de Créatures Obscures qui avaient résistées aux griffes du temps. Je laissais mes yeux se balader sur les tissus légers qui étaient exposés jusqu’à finalement croisé le regard de Bellamy à travers la vitre. Je le fixais pendant plusieurs secondes, complètement incapable de m’en détacher, me sentant connectée à lui comme je ne l’avais jamais été avec personne par le passé. J’avais l’impression qu’il pouvait lire en moi comme dans un livre ouvert, qu’il pouvait tout voir de moi sans aucun effort. C’était une chose qui aurait pu me faire peur, mais j’avais une telle confiance en lui que je m’en fichais complètement au final. Il pouvait tout voir de moi, ce n’était pas quelque chose qui allait me déranger, au contraire.

Une envie irrésistible de l’embrasser me saisis, et j’avais beau essayé d’y résister, je n’y arrivais pas tellement longtemps. C’était comme si ses lèvres m’appelaient par un chant de sirènes, comme celles de la mythologie, je ne pouvais tout simplement pas résister à cette attraction, comme si un sort m’avait été jeté et que je resterais obsédée par ses lèvres tant que je n’y aurais pas goûtés. Je me retournais alors, m’approchant de Bellamy avant de poser ma main sur sa nuque et de poser mes lèvres contre les siennes. Je me demandais une seconde s’il n’allait pas me repousser en me prenant pour une folle, mais cette petite inquiétude disparue assez rapidement quand je sentis ses lèvres s’activer sur les miennes et sa main se poser dans mon cou, son pouce effleurant la peau de ma joue et y laissant une petite trace fraîche. C’était certainement le baiser le plus doux qu’on avait pu me donner, il était vraiment remplit de tendresse, comme s’il avait peur de me briser en deux par la force de ses lèvres. J’avais juste l’impression d’être une toute petite chose à côté de lui, et ce n’était vraiment pas désagréable, au contraire. C’était comme s’il avait été créé pour me protéger et prendre soin de moi.

Je sentis ses lèvres se décoller des miennes à regret et rouvris les yeux, fixant à nouveau mon regard au sien et me plongeant dans ses yeux noirs avec l’impression de pouvoir m’y noyer pendant des heures sans m’en lasser. J’accompagnais le vampire dans son rire, le trouvant totalement à croquer quand il me fit son petit clin d’œil. J’avais de nouveau envie de l’embrasser, de sentir le goût de ses lèvres, la fraîcheur de ses mains sur ma peau légèrement chaude. Une vraie droguée, j’en étais presque pitoyable. Je baissais les yeux sur nos mains, sentant ses doigts se glisser entre les miens avec un tel naturel que j’avais presque l’impression que ce n’était pas la première fois que nous le faisions. Il passa ensuite un bras autour de mes épaules, et je me laissais aller contre lui, passant mon propre bras sous sa veste pour pouvoir le poser contre sa taille. Un frisson me parcourut quand je sentis ses lèvres déposer un baiser sur ma tempe, et je souris en entendant sa proposition. « J’adorerais ! » J’avançais donc vers la sortie, entraînant Bell avec moi, regardant de temps en temps son visage, comme si j’avais peur de l’oublier, ou que tout cela ne soit qu’un rêve. En fait, j’avais surtout peur de me réveiller dans mon lit et de me rendre compte que j’avais tout inventé. Je pense que je serais vraiment déçue et que je n’oserais plus jamais recroiser son chemin par peur de faire une bourde.

©Pando

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Come into my world...Forever [Anna]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Come into my world...Forever [Anna]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CNN: Food prices rising across the world
» Love me now or hate me forever!
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World
» Forge World

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shadowhunters :: Les archives :: Le RPG-
Sauter vers: